Le plus joli mois de l’année

Winter14

Je n’aime aucun autre moment de l’année, je crois, plus fort que le mois d’Avril. Lorsque les arbres prennent vie à mesure que le ciel se pare d’un voile de lumière blanche, que les oiseaux s’éveillent chaque matin un peu trop tôt, que les épaules s’affranchissent du poids des manteaux de laine et que le soleil imprime sur nos joues le rose qui manquait à l’hiver, lorsque – enfin – l’on s’émeut sans jamais se lasser des heures claires qui s’étirent jusqu’au soir. Tandis que la peau frissonne dans le froid du matin, que les chevilles se dénudent et que le temps déborde des heures, Avril m’enveloppe de bienveillance et je me prends au jeu du renouveau.

Avril, pour une année encore, n’échappe pas à la règle. Le coton reprend ses droits sur ma peau si pâle qu’on pourrait voir à travers, mon corps s’emballe sur des musiques nouvelles mais un rythme si familier qu’il semblerait qu’il m’ait attendu toute la vie pour me faire danser, j’apprends à convoquer mon esprit pour investir pleinement l’instantané, j’échange des mots précieux avec ceux que j’aime, je pose une ancre en plein désert, j’apprends à vivre à coeur/corps ouvert.

Depuis presque vingt-six ans, Avril est mon repère, ma Grande Ourse, mon phare. Et j’aime à croire que, s’il est le témoin des bougies qui s’éteignent sous mon souffle, nous ne nous sommes pas choisis par hasard. 

Advertisements

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s