Ici et maintenant

Goldentriangleloop 2

Vous êtes-vous déjà demandé si vous habitiez véritablement l’instant ? J’ai, pour ma part, la terrible impression de voguer quelquefois en marge de ma propre vie. A force d’anticipation, d’analyse, d’ajustements et de contemplation, le temps me file entre les doigts, inconsistant et diablement abstrait. Mon esprit vagabonde, j’ébauche des plans pour demain, j’arrondis les angles coupants d’hier, tandis qu’aujourd’hui défile sans crier « Gare ! ». Encore que, même s’il criait littéralement, je serais capable d’être bien trop occupée par mon remue-ménage intérieur que pour prêter à l’oreille à ses sages recommandations.

Pourtant, Dieu sait que, s’il n’y a qu’une seule chose tangible et dont on soit certain en ce monde, c’est bien le moment présent. Il s’agit sans conteste de notre valeur la plus sûre et la plus précieuse. Il est le souffle, inspire-expire, il est l’évidence, il est le seul qui contienne en lui-même tout le vivant de nos univers particuliers. Il est notre assurance que tout ceci – depuis nos yeux qui clignent jusqu’aux vastes mouvements du système solaire – n’est pas qu’une rêverie et que tout ceci en vaut sacrément la peine.

Quand l’« à présent » est douloureux comme une épine plantée là où la peau est la plus fragile, être conscient de son caractère éphémère peut nous sauver la vie. Mais quand le « maintenant » est heureux, beau et doux, l’investir pleinement et sans retenue nous nourrit des pieds à la tête, nous rend plus forts et meilleurs. S’attacher à vivre le moment présent, c’est vivre à fleur de peau, à fleur de coeur, c’est prendre le risque de voir la vie déborder, de la regarder sans ciller dans le bleu des yeux et de lui dire : «Je suis à ma place, ici et maintenant » et puis « J’en ai la certitude » et puis « Tu sais ? Merci ».

Advertisements

2 comments

  1. L’instant présent, l’ici et maintenant, le « tout juste là ». Cet instant qui m’échappe toujours, celui après lequel je cours alors qu’il est déjà trop tard, et je loupe le suivant, et ainsi de suite… Je vis dans les regrets, dans l’avant, dans le passé. Le présent, cet instant si précieux, pourtant. Oh, comme il m’échappe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s