Apache

dreamcatcher

Il a les traits d’un homme qui a aimé la Vie en long, en large et en travers. Cent sillons tracent sur son visage des vallées sèches comme le désert, arides comme un mauvais jour de printemps, d’hiver ou d’automne. Mais pour l’heure, ce matin, c’est l’été. Du creux de ses paupières partent, arrogantes, les rides les plus profondes de l’univers qui, jour après jour, avalent un peu plus ses yeux gris baignés de blanc. Comme l’océan, les jours de pluie et de grand vent.

Lorsque le soleil est au Zenith, qu’il plisse les yeux d’humilité devant l’astre jaune, que son visage tout entier s’enfouit peu à peu sous sa peau, je vois les forêts luxuriantes qu’il abrite dans le secret de son corps. Je vois des arbres verts, des feuilles grandes et grasses comme des baleines à bosse, si bien que l’on pourrait en faire des bateaux, et naviguer le matin, le soir, la nuit, emportés par le courant du sang qui court, paisible, dans ses veines. Je prends alors la barre et part à l’assaut des mers, des montagnes, des vallons dont il m’a tant parlé, petite. Juchée sur un éléphant couleur de porcelaine, je sillonne aux quatre vents les terres fertiles de ses souvenirs. Dressez-vous sur la pointe des pieds, saisissez la branche la plus basse et grimpez jusqu’à la cime du baobab. Apercevez-vous les temples d’or, au Sud, les girafes rouges, à l’Est, les femmes belles comme des oiseaux, les plumes des aras géants ? Entendez-vous le chant de l’homme-lion et le vacarme des vagues qui s’abattent sur le grand phare bleu ? Sentez-vous courir le long de vos peaux la chaleur des nuits blanches, et l’odeur des fleurs de santal tout droit venue d’Orient ?

De cet Empire, je ne sais ce qu’il doit à la Vie et ne sais ce qu’il doit à son goût pour les belles histoires. Mais lorsqu’il s’éveille, mon apache, qu’il me regarde dans le silence de l’après-midi, je lui fais la promesse de veiller jusqu’à ma mort sur ses mirages, ses couleurs et ses mots, à coups de bâtons, à coups de nerfs, à coups d’épée s’il le faut.

(Crédit photo : ici)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s