A l’aube

matin

J’ouvre les yeux, chiffonnée par un sommeil sans histoires. Enroulée dans les draps blancs tiédis par nos peaux de porcelaine, je glisse une main au dehors et saisis le bout de mon nez froid au creux de ma paume. Comme chaque nuit trop longue, l’hiver s’est invité au travers de la grande verrière aux croisillons gris de mer. Ces matins-là, je rêve de lourds rideaux de laine qui habilleraient tout entière la fenêtre aux proportions insensées, nous protégeraient du grand froid et caresseraient le bois, mes pieds, chaque matin, chaque soir, tic, tac, chaque jour de ma vie ici. Mais, ici, les matins sont bien trop beaux pour me résoudre à ne voir autre chose que le grand jardin verglacé depuis mon lit de roi. Au petit matin, vous savez, le brouillard lui donne des allures d’infini.

Je quitte sans bruit mon repère d’ours – tous les ours méritent un lit et des oreillers en plumes, j’imagine -, enfile une robe, des collants de laine et passe la porte sur la pointe des pieds. Face au miroir, je réprimande en riant mes cheveux qui ont dû s’amuser toute la nuit vu le doux bazar qui règne sur le haut de ma tête. Basculer la tête en avant, saisir, relever, nouer, un peu de discipline, s’il-vous-plaît. Machinalement, j’attrape la petite cafetière dont le coeur ne bat que pour moi. Et, alors que le café coule goutte après goutte, plic, ploc, lentement, les coudes posés sur la table, le visage entouré de mes mains, je me dis  » C’est une belle année qui commence, je crois ».

Happy 2014 les loulous !

Advertisements

2 comments

  1. Je découvre ton blog et je viens de lire tous les articles (de ton dernier posté à celui-ci) en quelques minutes. Avec Jean Sebastien Bach en fond, assise dans ma cuisine ; ton blog est un peu comme une bouffée d’air frais. Je te souhaite de continuer à écrire longtemps !

    1. Ohlala, mais ça me retourne le coeur ton petit mot, j’en ai des frissons <3
      Et puis Bach compte tellement pour moi, c'est une très belle coïncidence.
      Mille mercis, de tout coeur, ça me touche tellement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s