30 days challenge : le carnet

30-days-challenge-novembre

Etant de nature un peu messy, je suis dingue des bouquins et méthodes qui me soufflent des astuces pour structurer mon quotidien. Ma dernière lubie en la matière, ce sont les habitudes – cela ne vous a peut-être pas échappé. Le fonctionnement des habitudes est absolument fascinant. Que celles-ci soient bonnes ou mauvaises, le mécanisme d’adoption ou d’abandon de comportements est étroitement lié à la capacité de prendre sa vie en main, mais littéralement.

Apprendre à instaurer de bonnes habitudes (se lever plus tôt, faire du sport tous les jours, ranger,…) et à se débarrasser d’habitudes nuisibles (procrastination, désordre, mauvaise hygiène de vie,…) permet, au cours d’un travail long et profond, de muscler sa propre volonté, de se sentir entièrement maître de ses actions et donc d’être plus productif.

Le 30 days challenge, ça consiste en quoi ?

30 jours, c’est le temps qu’il faut au cerveau pour assimiler un comportement comme allant de soi. Durant les 30 premiers jours, la nouvelle habitude ne se met pas en place naturellement, on lutte avec nos automatismes pour lui faire une place, et l’on doit même se forcer quelquefois. Au bout des 30 jours, si le deal a été respecté et que l’on a respecté notre engagement, le comportement autrefois non naturel fait partie intégrante de notre routine.

Une habitude à la fois

Afin de mettre toutes les chances de son côté pour que l’habitude s’installe pour de bon, il est impératif de travailler sur une à deux habitudes par mois. Lorsque l’on dresse une liste de bonnes résolutions le 1e janvier, on est impatient de se concentrer sur tout à la fois. Mais, à ce rythme, l’enthousiasme s’essouffle rapidement et on se retrouve à dresser la même liste l’année suivante. Patience donc !

30 days challenge de novembre

Mon challenge en novembre est d’emporter un petit carnet partout avec moi et d’y noter tout ce qui me passe par la tête. J’ai tendance à stocker les pensées à l’étroit dans le grand aquarium de ma tête en faisant confiance à ma capacité de discernement. Des blagues. Tout ça crée un tel fouillis de noeuds que cette rétention donne souvent naissance à de belles angoisses.

Des carnets, comme beaucoup, mon ancien moi en a accumulé quelques uns. Et, comme beaucoup, je n’ai jamais dépassé la dixième page. Alors, ce challenge pour moi n’est pas si anodin. J’ai pris le soin d’en choisir un, tout vide, et de m’y tenir. Sim-pli-fier. Et tous les soirs, je marque d’une croix sur mon calendrier un jour supplémentaire de maintien de mon engagement.

J’ai commencé le 1e novembre, j’arrive donc à la moitié et je vois déjà des résultats, j’ai gagné en efficacité (tant au niveau productif que créatif). Grâce aux to do lists, idées, faits, notes, mes pensées me semblent moins abstraites, plus palpables. Essayez, ça fait un bien fou.

Et vous, ça vous tente un 30 days challenge ?
Advertisements

8 comments

  1. mon carnet ne me quitte jamais, un tout simple, spirale a p’tit carreau. toujours dans mon sac a main.
    J’ai 40 min de transport en commun matin et soir, donc j’écris, j’écris, j’écris. des articles pour le blog, des nouvelles, des poemes, des checking list …
    tellement que j’ai un carnet entier que je n’ai pas eu le temps de recopier dans l’ordi. plein d’articles d’avance ^^

    j’espere que tu te tiendra a ton challenge personnel, et que cette habitude te restera ^^

    1. Je trouve ce réflexe très sain, et c’est une manière plutôt productive pour s’occuper (pas toujours évident dans les transports en commun je trouve).
      « Y a plus qu’à » réécrire et poster ! Go go ;)

  2. Je loue ce genre d’initiative (changer les habitudes) car cela me semble peine perdue pour moi^^ Concernant les carnets j’en ai eu une foultitude tout format ou couleur, dans lesquels j’ai écrit une dizaine de pages moi aussi et puis que j’ai perdus, laissés dans un tiroir etc. Cela fait partie des (nombreuses) choses auxquelles il faudrait que je remédie! Une idée pour les 30 jours suivant? :)

    1. Au fond, ce n’est qu’une question de volonté. Et le fait de s’engager dans l’expérience du carnet me fait réaliser que matérialiser sa pensée n’est pas si anodin et fait un bien fou sur les courts et moyens termes (et je parie sur le long!).
      Pour le challenge suivant, j’hésite encore : 30 minutes de marche par jour, tout ranger tout de suite, me lever plus tôt ? :)

  3. Je me permet de te conseiller cet ouvrage « The-Happiness-Project » qui a changé ma vie ! Il parle de changer ses habitudes, de faire des projets ou de réapprendre sa routine pour améliorer sa vie quotidienne sur un an ( un mois un projet). L’auteur décrit ses changements personnels et donne des clés, des outils pour bonifier son quotidien afin qu’il ressemble le plus à sa vie « rêver ». Ce livre est accessible et surtout est à la porté de tous (rien d’extraordinaire mais vraiment des choses de la vie comme par exemple, Réapprendre s’organiser, à »aimer », à ranger, à communiquer). Apparemment c’est un best seller outre manche (les américains raffolent de ce genre d’ouvrage) : http://www.amazon.fr/The-Happiness-Project-Gretchen-Rubin/dp/0062105248 !

    1. Merci ! Je connaissais le blog mais je n’ai jamais lu le bouquin. Tu en parles si bien que je vais aller jeter un coup d’oeil de plus près, je suis dingue de ce genre d’ouvrage.

      Belle journée :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s