Des ciseaux et des cheveux blonds

 noirblanc

Je sens que ma vie prend un virage, l’inertie me plaque tout doucement sur le rebord extérieur, ma tête tourne un peu. A vrai dire, je ne sais pas si j’ai cessé de tourner un jour. J’aime trop les papillons qui me hantent quand je n’ai aucune idée de la suite qui m’attend, quand tout est possible après le prochain tournant.

Ce matin, je me regarde dans le miroir, les traits brouillés par une soirée sublime mais bien trop arrosée. Quand ai-je commencé à ne plus être raisonnable ? Je regarde mon visage et je ne sais pas si j’ai dix-sept, vingt ou vingt-cinq ans. Je regarde cette vision ordinaire de moi et j’ai besoin de changement.

Mes cheveux sont relevés dans un bun en bataille. Je détache l’élastique qui emprisonne mon fouilli de mèches blondes un peu tristes, elles tombent lâchement sur mes épaules. Je saisis quelques cheveux entre mon index et mon majeur. Aux épaules. Au menton. Toujours un peu plus court.

Demain, j’amorce le changement.

Advertisements

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s