Les oeufs du jeudi après-midi

les-oeufs

J’ai enfilé un pull en laine, gris clair comme le ciel de la mer du nord, par dessus ma robe. J’ai noué mes chaussures de cuir vieilles comme mon goût pour les belles matières et attrapé mon sac à dos bleu. Il le faudrait bien lui tout entier pour contenir de quoi cuisiner un dîner de fête. Une fête de rien du tout, sans aucun autre prétexte que de profiter de nous. On brûlerait vingt-et-une bougies enveloppés dans les effluves douces d’un gâteau d’automne, les assiettes sur les genoux, blottis dans le canapé blanc.

J’ai fermé la porte à double tour avant de me lancer dans l’ascension de la petite rue. En me frayant un chemin à travers les feuilles jaunes qui tapissaient le sol, je remerciais les aléas de la vie de m’avoir donné du temps. Le temps de prendre mes pieds pour me déplacer, le temps de respirer le jour de l’autre côté de la fenêtre, le temps d’envisager la suite, le temps de faire des plans. Et comme je marchais, je suis tombée nez à nez avec le petit marché grand comme un mouchoir de poche. Prise dans la course folle de ces dernières semaines, j’avais oublié que la place se parait d’une poignée d’échoppes tous les jeudi après-midis.

J’ai pensé à ma liste de courses, j’ai pensé aux oeufs. Puisque j’avais tout le temps du monde pour instaurer de nouvelles habitudes, je me suis dirigée vers la petite table jaune et, comme il n’y avait personne derrière moi, j’ai demandé au monsieur-aux-yeux-bleus-tout-ronds-qui-ne-clignent-jamais qu’il me raconte une histoire. L’histoire des six gros oeufs qu’il installait dans une boîte en carton. Et il m’a raconté. J’ai tendu ma monnaie, je l’ai remercié dans un grand sourire et j’ai repris le chemin de la maison.

Ce soir, la fête serait belle. Il y aurait les bougies, il y aurait le canapé blanc, et le cheesecake aurait le goût des oeufs vifs comme les feuilles jaunes qui valsent au dehors. A cause du vent.

Advertisements

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s